Title

Drinking And Imprisonment In Late Victorian And Edwardian Scotland

Document Type

Article

Publication Date

5-1-1986

Publication Title

Social History / Histoire Sociale

Department

History

Abstract

Although convictions for serious crimes in Britain declined between 1880 and 1914, this coincided with a sharp increase in arrests for drunkenness and disorderly conduct, particularly in Scotland. The increase caused a crisis in accommodation, staffing, and routine in Scottish prisons, forcing the commissioners to reflect on the personality and environment of the prisoners. The commissioners began to stress a range of sentences that included rehabilitation, but the magistrates, who saw drunkenness as a major cause of crime rather than as a result of poverty, did not support this approach. (English); Il est question dans cet article des décisions prises par les Commissaires des prisons en Écosse en rapport au grand hombre de personnes emprisonnées pour ivresse entre 1890 et 1914. Ces prisonniers ont causé une crise, les prisons écossaises n'ayant pas la place, le personnel et les procédures appropriées pour les interner, et ont forcé les Commissaires à porter plus d'attention à des facteurs comme la personnalité et l'environnement des contrevenants. Cette attention donnée aux ivrognes provoqua des modifications dans l'évaluation des prisonniers et favorisa une approche plus sociologique et médicale que moraliste. Les Commissaires commencèrent à encourager une série de sentences qui incluraient la réhabilitation; mais cette évolution vers un traitement plus individualisé, administré en dehors des prisons, n'était pas bien vu par la magistrature. On discute en conclusion de l'impact d'une évaluation plus déterministe et environnementale de la criminalité sur l'administration des prisons en Écosse avant 1914. (French)

Volume

19

Issue

37

pp.

161-176

ISSN

0018-2257